ROSENAIL

ROSEHAIR

ROSELIFT

Votre panier
← Retour
Votre panier est vide

⚡ BLACK MONTH : DU 08 AU 30 NOVEMBRE ! ⚡

⚡ JUSQU'À -60% SUR LES CURES 1 MOIS ! ⚡

⚡ JUSQU'À -70% SUR LES CURES 3 MOIS ! ⚡

⚡ JUSQU'À -75% SUR LES CURES 6 MOIS ! ⚡

Hey ! Venez visiter notre shop ROSEGOLD Paris.

Épilation : tous nos conseils pour des gambettes au poil

C’est les vacances, et si les poils sont de plus en plus aimés et acceptés, il est aussi normal de vouloir s’en débarrasser le temps d’un été. On vous donne nos petites astuces pour une épilation facile et efficace pour en faire le moindre de vos soucis. 

Épilation à la cire, rasage, crème dépilatoire, épilateur électrique … On choisit quoi ?

Quand on part en vacances, on a qu’une envie : buller, chiller sans se soucier de quoique ce soit d’autre que la fraîcheur de son mojito. Il est donc logique de chercher la meilleure façon de s’épiler avant de boucler ses valises. Si les instituts proposent des forfaits épilation plutôt intéressants, ce n’est pas tout le monde qui a le temps ou les moyens d’y courir avant de prendre la route des vacances. Reste la solution la plus simple, faire valser ses poils soi-même. À la maison les solutions sont légion, la cire, le rasage, les crèmes dépilatoires, l’épilateur électrique et autres tendances, sont en quelques années devenus des indispensables de nos trousses voyage. 

  • L’épilation à la cire : l’épilation consiste à enlever le poil en entier. Son bulbe compris ! Cette méthode permet de considérablement ralentir la repousse des poils et nous laisse tranquille pendant quelques semaines. L’épilation à la cire demande tout de même du matériel (une bande pour appliquer la cire, de quoi la réchauffer et de quoi la préparer si elle n’est pas déjà prête). Elle demande aussi du temps, il faut pouvoir se poser au moins une demi-heure pour peaufiner son épilation dans les moindres petits recoins. Attention, la cire chaude peut-être dangereuse à manipuler, les risques de brulures sont réels ! 
  • Le rasage : c’est probablement la solution la plus rapide. Mais cette pratique a le gros inconvénient de convenir à une situation ponctuelle. Un tour dans la piscine ? Hop rasage, une sortie les jambes à l’air, hop rasage. Une plongée dans la mer ? Hop rasage… L’opération doit être renouvelée sans arrêt. Ça de quoi donner le tournis et surtout on a pas que ça à faire en vacances. Pour limiter les contraintes, le rasage peut se faire à l’aide d’une huile de rasage (comme l'huile Razoli de la marque AMAN PRANA). L’huile de rasage prépare la peau, elle permet d’éviter les irritations, les petites coupures et adoucie l’épiderme qui est nourrit tout en étant débarrassé de ses poils. Il faut savoir que les huiles de rasage totalement NATURELLES, sont formulées de façon à ralentir la repousse des poils ! Un procédé révolutionnaire qu’on peut transporter absolument partout dans son sac, histoire d’assurer les petites retouches de dernières minutes. 

  • La crème dépilatoire : une spatule, une tartinade de crème et voilà que les poils s’enlèvent comme par magie. La crème dépilatoire ça marche comment ? Son effet est moins durable que la cire mais plus efficace que le rasoir. Les actifs alcalins qu’elle contient détruisent les poils jusqu’à leurs racines en s’attaquant directement à la kératine. Le procédé peut faire peur et son odeur quelque peu chimique a de quoi créer des interrogations. Ces dernières années elles ont longuement été décriées, avant de revenir sur le devant de la scène avec des formulations plus neutres et même adaptées aux peaux sensibles.
  • L’épilateur électrique :  très pratique, il peut aussi en effrayer certaines car réputé légèrement douloureux. L’épilateur électrique arrache le poil depuis sa racine ! Il assure une peau au top pendant des jours et jours. Évidemment, depuis quelques années le marché s’est assuré de créer des épilateurs de moins en moins douloureux et de plus en plus efficace. C'est notamment que le cas de la marque BRAUN qui en a fait son fer de lance. Des têtes interchangeables, des intensités réglables, les marques rivalisent d’imagination pour nous proposer le meilleur ! Facile à glisser dans son sac, il peut fonctionner sur charge et donc être utilisé à peu près n’importe où.

Épilation à la cire à la maison : les bons conseils pour le faire bien 

Qu’il s’agisse des jambes, du maillot ou encore des aisselles. S’épiler à la cire à la maison demande une certaine application et surtout de le faire en douceur.

  • Les jambes : c’est certainement la zone la plus simple à épiler, et c’est très certainement celle aussi dont on prend le moins soin ! Avant chaque épilation on veille à gommer en douceur mais en profondeur les jambes. Le gommage élimine les peaux mortes et facilite non seulement la prise de soin mais aussi l’élimination des poils. La vieille au soir de l’épilation, on s’assure de bien hydrater sa peau (bien qu’on devrait l’hydrater tous les jours, sans exception) pour lui éviter d’être trop fragilisée par la chaleur de la cire et la rigueur de l’épilation. Attention, lorsqu’on utilise la cire chaude orientale, on évite de passer deux fois la cire au même endroit, cela peut causer des irritations ou des brûlures. 
  • Les aisselles : pour les garder toutes douces et lisses, sans les irriter. On veille à préparer la zone pour éviter le moindre désagrément. La veille on peut prévoir d’hydrater ses aisselles à l’aide d’une huile végétale (comme l’huile de coco!) la peau nourrie sera plus forte pour supporter l’épilation qui peut-être douloureuse sous les aisselles ! Évidemment, on choisit des bandes de cires adaptées à cette zone.
  • Le maillot : tout comme les aisselles, il s’agit d’une zone fragile. Mais l’épilation à la cire reste le meilleur moyen d’y enlever les poils sans craindre leur retour impromptu en plein milieu des vacances. Épilation maillot intégral, bikini, brésilien, ticket de métro, classique… Les épilations du maillot sont variées et peuvent ainsi convenir à toutes les situations ! Attention toutefois pour le maillot intégral, ce dernier est de plus en plus contrindiqué par les spécialistes qui insistent sur le fait que les poils pubiens ne sont pas là par hasard… Ils protègent en effet des infections et risques d’irritation ! La cire orientale (douce et chaude) convient parfaitement à l’épilation de cette zone fragile. Avant toute épilation on procède à un léger gommage (qui va enlever les peaux mortes et faciliter le déracinement du poil). Attention on évite de le faire plus d’une fois par mois. 

Rasage à la maison  : Comment faire durer le résultat ? 

Pour un résultat durable, le rasage n’est clairement pas le plus apprécié. En effet, il faut généralement renouveler l’opération tous les deux jours (si ce n’est plus tôt, la pilosité de chacun étant différente). On peut toutefois tricher un peu et faire durer le rasage un peu plus longtemps. Pour se faire on utilise les bonnes astuces : 

  • se raser dans le sens du poil : à contrario de ce qu’on pourrait penser et surtout de ce qui se fait de manière générale, on se rase dans le sens de la pousse du poil ! Et non l’inverse. Cette méthode permet d’éviter les irritations mais surtout les vilains poils incarnés.
  • Vérifier l’état de ses lames : pour une efficacité optimale, on veille à ce que ses lames soient bien tranchantes ! Une lame émoussée peut être dangereuse.
  • Ne jamais raser à sec : c’est une erreur qu’on a toutes déjà commise… Et qu’on a sûrement bien regretté ! Se raser à sec provoque inévitablement des irritations importantes de la peau, et peut aussi mener à des coupures plus ou moins douloureuses. On se rase avec du gel ou une huile de rasage spécialement conçue pour l’opération. Certaines vont même jusqu’à ralentir la repousse des poils.
  • Hydrater ses jambes : avant, après, tout le temps ! L’hydratation des jambes n’est surtout pas à négliger, même en été. 
  • Raser soigneusement les zones osseuses : au niveau des genoux et des chevilles, faites toujours très attention car c’est là que le rasoir peut le plus souvent nous blesser.