Votre panier
← Retour
Votre panier est vide

UN SÉRUM OFFERT : DÈS 60€ D'ACHAT !

TROIS SÉRUMS OFFERTS : DÈS 120€ D'ACHAT !!

Hey ! Venez visiter notre shop ROSEGOLD Paris.

La greffe de sourcils : la solution pour retrouver un regard structuré

À cause d’une maladie ou d’une situation génétique particulière, les sourcils peuvent nous faire défaut. Il existe une solution médicale et chirurgicale pour pallier ça, la greffe de sourcils.

On parle beaucoup de restructuration des sourcils par le biais du maquillage permanent ou opérations non invasives comme le microblading, le microshading ou le browlift. Ces techniques sont bonnes pour épaissir des sourcils trop fins (à cause d'une épilation excessive par exemple), redonner une forme à une ligne trop clairsemée voire carrément créer des sourcils pour les personnes souffrant d'alopécie. Toutefois, elles n’auront pas vraiment de résultat probant sur une arcade sourcilière totalement dénuée de poils… C’est une réalité, causée par la maladie ou une prédisposition génétique, le manque de poils et donc de sourcils peut être un handicap pour les personnes qui en souffrent. Car si les sourcils jouent un rôle majeur dans l’harmonie du visage, ils ont aussi un rôle protecteur pour nos yeux qu’ils protègent des agressions extérieures (UVB, poussière, sueur, pollution).

Pourquoi effectuer une greffe des sourcils ?

Dans les cas extrêmes, la greffe de sourcils reste un moyen sûr de retrouver une ligne structurée et permanente ! Mais elle peut aussi être un moyen chirurgical de réparer une arcade sourcilière endommagée suite à un accident ou une malformation. Dans tous les cas, il s’agit d’une opération de médecine esthétique plutôt lourde qui demande un suivi pré et postopératoire. Toutes les conditions doivent être réunies et vérifiées avec un médecin spécialisé pour pouvoir entraîner la suite de l’opération. La greffe des sourcils est semblable à la greffe des cheveux que l’on pratique sur le crâne pour retrouver une crinière de folie.

Des greffons de follicules pileux sont extraits du cuir chevelu pour être transposés au niveau de l’arcade sourcilière. Il dépendra ensuite de l’envie et du besoin de chacun de reconstruire le sourcil entier ou de remplir uniquement certaines zones.

Combien coûte une greffe ? Tout dépend du résultat souhaité et des besoins de chaque personne, le prix s'obtient en général sur devis mais il faut compter en

Quelles sont les différentes étapes d’une greffe de sourcil ?

Pour mieux comprendre le procédé de la greffe de sourcil, il est important d’en décortiquer les étapes.

La préparation avec le médecin

Comme pour toute opération chirurgicale, l’intervention de la greffe de sourcil demande un entretien préalable avec le spécialiste chargé de l’opération. Cette consultation va permettre de définir la zone de prélèvement des follicules pileux qui serviront à la greffe mais aussi d’établir les besoins et les envies esthétiques (taille, épaisseur, droits, arqués) qui aboutiront à une greffe réussie. La consultation peut varier selon le centre, la clinique, l’expert choisi.

Le prélèvement de greffons

Très souvent les implants sont directement extraits du crâne. Une zone discrète est choisie, comme l’arrière de la tête sous les cheveux, afin d’extraire sans gêne esthétique les follicules pileux (entre 100 et 400 selon l’expertise du Dr Bouhanna) qui viendront fournir les nouveaux sourcils. Ce sont les follicules doubles ou simples qui sont choisis pour garnir l’arcade sourcilière, le médecin extrait ces derniers sous anesthésie locale, à l’aide d’un micro-appareil.

L’implantation des greffons

Une fois les greffons extraits de la zone choisie, il faut les implanter au niveau des arcades sourcilières pour reconstruire les sourcils comme désirés ! Cette étape est minutieuse et se passe, elle aussi, sous anesthésie locale. Chaque follicule est implanté un à un afin de respecter au mieux la ligne et l’épaisseur voulue. Le spécialiste utilise un appareil ultra-fin afin d’implanter de manière extrêmement précise le poil et permettre un aspect naturel, net et précis.

Comment se passe l’après greffe ?

Après l’intervention il y a quelques règles à respecter pour maximiser au mieux la cicatrisation et permettre à la greffe de bien prendre. Comme le stipule la maison d’esthétisme Maison Lutétia, le mois suivant l'opération, il faut :

  • Éviter de se maquiller les sourcils. On laisse la zone respirer au maximum et surtout on évite de lui appliquer des produits qui pourraient être irritants alors qu'elle est en pleine cicatrisation. 
  • Faire attention à égaliser les sourcils aux ciseaux, les nouveaux poils pousse rapidement. Ayant encore les réflexes d’un cheveu qui pousse deux fois plus vite que les poils des sourcils, le greffon poussera d'environ un cm par mois.
  • Habituer les greffons à prendre la ligne désirée du sourcil en les coiffant régulièrement dans le sens de repousse et en les brossant d'un gel modelant pour une forme harmonieuse.

À voir aussi : nos sérums de repousse pour cils pour un regard sublimé au quotidien !

 

Comment entretenir sa greffe de sourcil au quotidien ?

Il suffit d'appliquer les bons gestes et surtout de laisser le temps à la peau de cicatriser comme il faut. On n'oublie pas que la greffe n'a rien d'anodin, même si le corps reçoit des greffons qui lui sont connus puisqu'il s'agit de cheveux extraits de la tête, il peut toujours y avoir un risque de rejet. Le suivi postopératoire est donc primordial ! Lorsque les premiers mois postopératoires sont passés, il n'y a plus grand-chose à surveiller et la vie peut reprendre son cours comme si rien ne s'était passé... Ou presque, pour garder des sourcils au top de leur forme on peut en prendre soin avec l'aide d'un sérum de repousse pour sourcils par exemple.